AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Radis

Aller en bas 
AuteurMessage
Perline
Fondatrice du Jardin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 425
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Le Radis   Mar 20 Mar - 15:57

Le radis.

Un mot de botanique


Le radis fait partie de la famille des Brassicacées ou ancien(s) nom(s) : Cruciféracées, crucifères (comme les choux).

Le radis qui fait partie des crucifères potagères, est cultivé pour sa racine charnue, de forme et de couleur variable. Les petits radis, ou radis de tous les mois, qui sont les plus recherchés, ont une racine tendre et peu développée, ronde, demi-longue ou longue. Les radis d’été et d’automne, à croissance moins rapide, sont plus volumineux et de saveur plus forte. Les radis d’hiver atteignent parfois le volume d’un navet; la chair en est ferme, compacte et de saveur forte ; ils se conservent tout l’hiver, ceux à peau noire sont nommés à tort raifort.

Les petits radis ou "radis de tous les mois". Ils peuvent être parfaitement bicolores ou avec une toute petite part de blanc. Ils sont produits toute l'année grâce aux nombreuses variétés qui existent, adaptées aux différentes conditions climatiques. Il existe une quantité de variétés de radis roses: roses, rouges, , allongés, ronds, pointus, roses à pointe blanche.

Les radis noirs. Ce sont des radis longs et trapus. Ils sont moins communs et certaines variétés deviennent rares : l'"Ovale de Munich" à racine blanche ou le "Jaune d'or ovale" en forme de toupie. Ces radis sont produits de septembre à mars.

Les radis japonais ou "daïkon". Ce sont de longues racines, blanches et coniques. Ils sont originaires d'Asie et sont souvent vendus avec le nom de navet.

Une fane d'histoire


"Raphanus Sativus" : Le Radis, tire son nom commun du latin "radix" (qui signifie racine). Les romains destinaient ce légume à Apollon et l'utilisaient pour calmer la toux et arrêter les hémorragies. Les Romains cultivaient de nombreuses variétés de radis. Ils ont répandu ce légume à travers tout l'empire.
Cependant, les radis sont supposés provenir d'Extrême-Orient, comme en témoigne certains écrits chinois donnant des recettes avec des radis. Ils étaient connus depuis la plus haute Antiquité en Chine, au Japon et aux Indes.
Les anciens Egyptiens mangeaient déjà des radis alors que les Grecs anciens offraient des radis en or à leurs dieux !
Au Moyen Age, les radis étaient mangés, comme aujourd'hui, à la croque au sel.
Les variétés ont très certainement évolué par croisement entre différentes espèces sauvages (d'Asie ou d'Europe), elles étaient sûrement très différentes de celles que nous consommons de nos jours.

On cultive
Raphanus SATIVUS
(Le Radis !)
"Raphanus Sativus" : Le Radis est d’une culture réputée très facile et à faire essayer aux enfants. Essayons de vérifier.
Le sol, le lieu
La terre doit être bien aérée et drainée, fertile et ensoleillée. N'importe quel sol, (même calcaire) mais pas trop acide, au soleil au printemps ; à mi-ombre en été peut convenir. Ce sol doit être léger pour que les racines se développe correctement.
Pour les radis noirs, la terre doit être bien bêchée, car les racines dépassent parfois les 30 cm.
Le semis
On peut semer directement en place dans un sillon plat, en espaçant les graines de 2 à 3 cm, disons à la volée ou en ligne !. Il convient alors d’espacer les rangs d'une trentaine de centimètres.
Pour les radis ronds , les graines doivent être à 1 cm de profondeur . Pour les radis longs les graines seront profondément semées : 2 à 3 cm. Puis on ratisse un peu de terre fine sur le sillon, que l’on tasse avec le dos du râteau avant de bien arroser (arrosoir avec pomme).
Une variante : on peut mélanger de la graine de laitue à celle des radis, ce qui permet de semer les laitues assez clair. Au passage, elles protègent les radis, qui poussent ainsi au frais sous leurs feuilles, et attirent moins les altises, ces puces de terre qui prolifèrent par temps sec. On peut également pailler légèrement le semis pour tenir la terre fraîche
Les périodes
Les radis se sèment, selon les variétés, du début à la fin du printemps, d’avril à juin, à la fin des gelées, mais aussi en automne, mais pas en été où les grosses chaleurs ne permettent pas à la racine de se développer (on n'obtient que des feuilles). On sème le radis noir en juillet-août.
Cependant grâce à la culture sous abri, les radis sont à présent commercialisés pratiquement toute l'année.

La technique (!)
Après la levée, un mot d’ordre : éclaircir. Eclaircir en laissant au moins une largeur de doigt entre chaque radis, et même en ne laissant qu’un plant tous les 5 centimètres (semer clair, et éclaircir)
Pour le radis noir, Eclaircir impitoyablement, pour laisser 20 cm entre chaque plant.
Second principe : arroser copieusement (à la pomme), régulièrement, au moins deux fois par semaine, car les radis doivent pousser vite, et cela évite d'obtenir des radis piquants Ils ne piqueront pas s’ils n’ont jamais manqué d’eau.
Pour en récolter continuellement pendant toute la belle saison, échelonner les semis de quinze jours en quinze jours, car la récolte ne dure guère que deux semaines, surtout par temps sec, sinon ils deviennent creux.

La récolte
Lorsqu'il fait très chaud, les radis deviennent plus forts; ne pas les laisser trop en terre et les récolter dès leur maturité.
Les radis d'été sont parfois coriaces et piquants, s'ils ont souffert de la sècheresse. Dès que la racine est charnue et gonflée, il faut la récolter, sinon, resté trop longtemps en terre, le radis serait trop piquant, trop dur, fibreux, puis creux

Synthèse
Exposition : soleil
Sol : terre légère et fraîche
Utilisation : potager
Hauteur maxi : 20 cm
Multiplication : semis possible de mars à octobre

Radi(s)calement bons

Le radis est plein de vertus
La valeur énergétique du radis est très faible, il a un apport calorifique de l’ordre de 20 pour 100 grammes. Ce qui n’est pas forcément le cas de ces accompagnateurs les plus courants (pain et beurre par exemple).
Pour 100 g net : 20 kcalories. Glucides = 3,5 g ; Eau = 94 g ; Fibres = 1,5 g ; Vit. C = 25 mg ; Vit. B1 = 0,03 mg ; Vit. B2 = 0,03 mg ; Vit. B3 = 0,25 mg ; Vit. B5 = 0,18 mg ; Potassium = 255 mg ; Soufre = 38 mg ; Calcium = 34 mg ; Fer = 1,8 mg.
Le radis est riche en fibres, en minéraux (potassium, calcium, fer …) et en vitamines : B et notamment C (de l’ordre de 30 % du besoin quotidien), ce qui le classe comme un antiscorbutique de première force. Les pigments rouges du radis - anthocyanes - entrent dans la composition du "facteur vitaminique P", qui améliore l'action de la vitamine C et joue sur la résistance des capillaires sanguins.
La saveur "piquante" du radis, plus ou moins bien appréciée, est dûe à des substances soufrées (en particulier les gucosides). Ces composés stimulent l'appétit (apéritif on disait !) et la digestion.
Bourrés de sels minéraux, entre autres iode, magnésium et soufre, on recommande les radis contre la fatigue, la dépression, les toux rebelles, la lithiase biliaire, les dyspepsies, l'insuffisance hépatique, la goutte, les rhumatismes et les arthrites chroniques... Eh bien !.

Traditions populaires
Si on souhaite l’utiliser comme médicament : le radis est connu pour lutter contre la nervosité et fortifier les dents, les ongles et les cheveux.
Problèmes de foie les lendemains de fête ? Rien de tel qu'une cure du jus de radis noir pour nettoyer les voies biliaires et la vésicule, à raison de 2 fois par jour un demi-verre avant les repas principaux.
Ce même sirop de radis noir peut s’attaquer à des toux rebelles, elles ne résisteront pas.

Pour fabriquer le susdit sirop : peler légèrement les radis noirs, les couper en rondelles et les mettre en couches alternées avec du sucre candi dans un saladier. Au bout de vingt-quatre heures, récolter et filtrer le sirop obtenu.
On peut parfaitement faire une cure de radis en jus ou simplement crus, au printemps, en guise de dépuratif, pour éclaircir le teint et reprendre de nouvelles forces. Chaque jour, en entrée, à midi et le soir, mangez une dizaine de radis râpés, coupés en fines rondelles ou entiers, en les mâchant consciencieusement.

Dans la joie et la bonne humeur !
Le radis occasionne parfois des blurps (renvois en langage scientifique). Cet effet pourra être supprimé en mangeant les radis pelés. Ce qui laisse environ 1/3 de déchets au compost !.
Jusqu’au bout des fanes
Les fanes de radis sont riches en provitamine A, en acide folique, en vitamine C et en fer. Donc, ne pas hésiter pas à manger les tiges vertes des radis (très frais) ou à utiliser leurs feuilles en soupes ou potages.
A table !

Recettes
Le radis se mange cru (bien lavé et nettoyé) accompagné de pain et de beurre. Les feuilles aussi sont comestibles, elles peuvent se manger crues ou cuites (en soupe).

Une astuce de présentation : Couper en quatre le sommet des radis et les trempe une demi heure dans de l'eau glacée, légèrement salée : les lamelles s'écartent et se recourbent .
En outre, le goût un peu fort du radis passe si on les laisse macérer quelques minutes avec un peu de sel marin et quelques gouttes d'huile d'olive.

Les déguster simplement "à la croque au sel" : avec une tartine de pain beurrée et trois grains de sel. Agrémentons la chose avec un beurre d'anchois ou aromatisé (estragon, ciboulette et cerfeuil).

A la Russe : Coupez vos radis en rondelles, salez les et mettez les à dégorger 30 minutes dans une passoire. Mélanger les rondelles avec de la crème fraîche et de la ciboulette ciselée et un brin d'aneth. Servez en salade, avec des harengs marinés.

A la Japonaise : Tranchez vos radis japonais en fines rondelles et mettez les en saumure ou confites dans de la sauce de soja.
Pensez aussi à utiliser des radis dans des brochettes ou dans des salades.
Les graines de radis germées s'incorporent aux soupes, aux sandwichs et aux omelettes

Les fanes de radis agrémentent bien les potages. Cuire les pommes de terre à l'eau bouillante salée pendant 15 minutes. Ajouter les fanes lavées et cuire encore 5 minutes. Mixer et ajouter de la crème fraîche et du beurre.
On peut aussi bouillir les petits radis comme des navets, pour accompagner une viande, ou les mettre, pelés, les dix dernières minutes, dans une sauce de rôti.

Légumes à la sauce aux radis
Pour 4 personnes
· Faire bouillir séparément plusieurs sortes de légumes de saison, carottes, pommes de terre, céleri-rave ou courgettes, fenouils, haricots verts, asperges, pois mange-tout, dans de l'eau salée ou simplement les faire cuire à la vapeur.
· Préparez dans un bol 150 g de fromage blanc maigre, une pincée de sel, du poivre noir moulu, et une botte de radis râpés, mélangez le tout avec 2 c.s. d'une bonne huile pressée à froid et une pincée de persil ciselé.
· Mangez les légumes en les trempant dans cette sauce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-jardin-de-perline.over-blog.com/
églantine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 60
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Le Radis   Ven 30 Mar - 11:48

Une botte de radis et une plaquette de beurre

_________________
La paix est en chacun de nous

EGLANTINE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamaisondefanfan.forumactif.com/
Odin



Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 30
Localisation : Devant, et parfois derrière le voile
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le Radis   Ven 30 Mar - 16:08

Hmmmmmmmmmmmmmmm j'adore les radis...... et avec du beurre hUUuUUwWWwWwwmmmmmmmmmm....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Radis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Radis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Radis jaune et radis serpent
» radis
» Quelques questions sur les radis
» De bons gros radis sautés
» radis doré de l'ile verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU JARDIN :: ***Jardinons*** :: Au potager-
Sauter vers: